RSS

Quand Séchan c’est chiant, faut pas nous la faire ! Le renom de Renaud ne fait rien à l’affaire !

10 Fév

Merci Romain Dudek pour le vibrant hommage (à découvrir en bas de page) qu’il faut être sot(te) pour ne pas percevoir comme une véritable déclaration d’amour à Renaud (et *à la Renaud*, qui plus est !) que nous sommes beaucoup, c’est sûr, à avoir eu envie d’écrire et de chanter.
Pris entre deux feux, ceux de l’affection et ceux de la déchirure, les mots sont difficiles à trouver pour exprimer, sans blesser, une vérité vraiment pas bonne à dire ! Mais bon, les faits et l’effet sont là !

Renaud ondulation FQF

« Grand Corps Malade » nous a d’abord infligé le supplice
(du ‘Pâle’!) de la « Petite Voix Moribonde » d’un Renaud quasiment aphone dont la mise sur « Batterie » élec-trop-choqua toutes celles et ceux qui ont tant aimé le chanteur gouailleur du temps de sa splendeur.
Franchement, le seul point positif de Ta batterie est de condamner efficacement la Tabagie, par voie, et voix, de Renaud-pharyngite, on ne peut plus explicite !
Puis ce fut au tour du titre « Toujours debout » avec une « performance vocale » beaucoup plus audible, cette fois, grâce à la magie du logiciel Mélodyne ou Auto-Tune
(correcteurs de voix et de fausses notes), qui nous asséna une deuxième mandale en pleine poire ! Un bourre-pif encore plus cinglant que le 1er car le texte est censé être plus travaillé, percutant et affûté (???) alors qu’il nous impose l’épreuve d’une écriture faiblarde et bavarde, déchargée à la plume de plomb, échouée sur le grave, le lourdingue et le facile, vidée de son style ancien, sans lien avec une quelconque époque Renaissance, plutôt Déchéance, tendance Redondance et Maugréance ! Expression d’une plume encrée dans de l’eau croupie, accroupie, rampante, insipide et vaseuse, à mille lieues de ce qui se situait jadis à la hauteur de l’auteur, sur les riches rives de l’acte Majeur !
Sous le choc de ce « Toujours debout » de boue, il a fallu « impérativement s’asseoir » ! Ce titre nous a mis sur le cul mais pas de la même manière que nombre d’énamouré
(e)s aveuglé(e)s par leur seul désir de voir le Phoenix renaître de ses cendres ! Hélas, le Fennec renardier n’est pas rené !
Le plus dur étant de subir, sans rien dire, les flots d’éloges submergeant les ondes, au mépris d’un mec qui mérite le respect, c’est-à-dire qu’on lui dise la vérité ! Car, pire encore que ce retour raté de la chetron sauvage, plus proche de celui du pochtron ravagé
(qui lui inspira le seul trait d’autodérision du morceau, à prendre pour ce qu’il vaut : le jet de première bière de la part de celui qui n’a jamais titubé ! LOL), il y a tous ces témoignages béats, gorgés d’une émotion dégoulinante de compassion ou d’extase maladive et très ‘pathos-gênante’, qui éclaboussent et salissent le bonhomme au lieu de l’honorer ! Un bonhomme qui, souvenez-vous, ne se gênait pas pour sortir sa talen’tueuse griffe et égratigner celles et ceux qu’il jugeait bon de marquer au sceau de sa révolte sincère ! Un bonhomme qui dégainait plus vite que son ombre et plus fort que leur nombre (exemple : 500 Connards Sur la Ligne De Départ) sur tous les blaireaux adeptes du lèche-pompes, de l’hypocrisie, de la bêtise… ou des sports mécaniques ! ;-)
Que penserait le *Renaud des années 80-90* de tous ces pourlécheurs de santiags qui engluent *Fesses-Broute*, *Slurpter* et le reste, dans leur mélasse bas de gamme, produit de grande consommation ?
Oui. On se demande ce que penserait le *Renaud des années 80-90* de ces fervents défenseurs d’icône intouchable qui s’abreuvent de sanglots étranglés pour sustenter leur fantasme ?
Laisse béton, c’est bidon !
Bref, pour l’instant, l’élève Renaud doit faire ses preuves ! Les textes des 2 titres sortis avoisinent plus le zéro pointé que la moyenne ! Il semble que ni Docteur Renaud, ni Mister Renard, n’excelle plus dans l’art-caustique, seulement dans l’encaustique !
Nous lançons donc notre message d’alerte : « chef d’œuvre en péril nécessite un époussetage de toute urgence pour en raviver l’éclat, le mordant, tout ce qui illustrait son illustre lustre, datant d’il y a plusieurs lustres ! Personnellement, nous espérons de tout coeur qu’un miracle va se produire avec les autres chansons de l’album !
Sinon, ce n’est pas grave ! La pétanque, c’est très bien aussi comme activité, qui délivre un message très simple à faire passer : « toujours s’approcher au plus près du cochonnet ! »
Après avoir levé notre verve à ta santé, Renaud, nous allons conclure avec Romain : « Fais-nous signe, vieux saligaud, le jour où t’auras r’trouvé ton stylo ! » – Et pis c’est tout !


CHANSON :
« Renaud – Toujours debout ?
(pour les vrais fans) »

Toujours vivant ?
Qu’est-ce tu nous chantes ?
Un bulletin d’santé
Une bavardante

Sur ton chemin
Y’a plus d’pavés
Plus que d’la lavande
Et des oliviers

Quel est l’crétin qui t’a soufflé
Que ce serait bien de nous jouer
Le grand retour du miraculé
Sur qui y’a pas trente ans t’aurais craché

Après les attentats
Tu veux nous faire pleurer
Sur tes paparazzis
Ta déprime, ta santé

Tu veux que j’te dise
On s’en balance
Nous on vit dans un
Putain d’état d’urgence

Tu fais plus les télés
On n’en a rien à foutre
Nous on n’y a jamais
Eté vendre notre soupe

Tu continues d’chanter
Et moi je viens d’ranger
Ton single entre
Sardou et Halliday

Toujours debout ?
Qu’est-ce tu nous chantes ?
Un bulletin d’santé
Une radotante

Une chanson entière
Pour nous baratiner
On dirait bien qu’ton nègre
Ecrit dans Libé

Tu nous a jamais oublié
Mais t’as p’t’être oublié qui on était
On n’est pas des fans décérébrés
Et t’es pas Louane, t’es pas Keen’V

Tu continues d’chanter
Mais on dirait bien
Qu’t’as décaroché
Qu’tu t’es perdu en chemin

J’vais m’mettre Hexagone
Miss Maggie, fatigué
Pis après p’têt' bien
Qu’je vais me mettre à pleurer

Allez salut Renaud
A la prochaine
On s’téléphone on s’fait une bouffe ça baigne

Hé fais-nous signe
Vieux saligaud
Le jour où t’auras r’trouvé ton stylo

© Romain Dudek 2016 tous droits réservés.

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 10 février 2016 dans Musique

 

Étiquettes : , , ,

4 réponses à “Quand Séchan c’est chiant, faut pas nous la faire ! Le renom de Renaud ne fait rien à l’affaire !

  1. Allard Philippe

    11 février 2016 at 13 h 08 min

    Bjr. Sais pas. J’ai pas écouté son nouveau titre !! Quoiqu’il en soit, je ne m’attends pas à quelque chose d’exceptionnel. On verra, mais des retours de ce genre, ça ne casse souvent pas la baraque. On verra. Mais ça fera plaisir aux nostalgiques. Radio Nostalgie quand tu nous tiens !! Tiens, justement, je vais aller écouter Jamait…………..et le voir, dimanche, pas à Orly, à Luxey !!

     
    • Florebo Quocumque Ferar

      11 février 2016 at 14 h 47 min

      Yves Jamait, reconnaissable de loin à sa voix de rocaille, sa casquette plate et sa poésie douce amère où la mélancolie musarde entre swing, jazz et musette, sur fond de solitude, de temps qui passe et de désillusion… et d’envie de vivre aussi ! Ouf ! ;-) … car trop de Nostalgie nuit à la qualité de l’Aujourd’hui ! C’est une source apaisante dans laquelle on peut, de temps en temps, tremper les pieds mais en prenant garde de ne pas y plonger le corps entier, sous peine de ne pas remonter !
      Votre dimanche sera bon, c’est sûr, en compagnie de cet artiste au grand cœur qui donne tout sur scène !

       
  2. Jerry OX

    12 février 2016 at 16 h 40 min

    Et bien, je crois que tout est dit avec brio . Il ne nous reste plus qu’à attendre la sortie du nouvel album de Renaud (çà se rapproche mine de rien ) ; en espérant que l’ensemble soit d’un bien meilleur niveau .. On commence à entendre « Toujours debout » sur les ondes et je pense que ce sera un gros tube (comme le fut « les bobos » il y a 10 ans ) que l’on ne retiendra pas véritablement dans le temps . Il a su faire des tubes qui devenaient des classiques avec de l’humour, de la tendresse et une certaine audace et là ..il nous fait sur surgelé !

     
    • Florebo Quocumque Ferar

      12 février 2016 at 17 h 27 min

      Avec + de 5000 singles vendus en 1ère semaine, Renaud a été propulsé au top des ventes en France. Ce qui, dans toute sa carrière, ne s’était jamais produit !
      Il ne doit pas comprendre ce qu’il lui arrive le pôv’ vieux !
      Mais vaut peut-être mieux pas qu’il comprenne, ça risquerait de lui faire de la peine !! ;-)

       

Un ti mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :